Niché sur une place d’Ivrée, bourgade piémontaise aux pieds des Alpes, le bar ne paie pas de mine. Pourtant, des étrangers de passage font le détour pour venir y boire une bière à la santé des gars qui ont révolutionné le monde de l’«open hardware», ces technologies libres de droit développées selon le principe de l’open source. Le Bar du roi Arduino, du nom du marquis du coin qui occupa brièvement le trône d’Italie au XIe siècle, était en 2005 le QG des étudiants et professeurs de l’Interaction Design Institute d’Ivrée. Et c’est autour d’un verre qu’est née l’idée simple et géniale de fabriquer un circuit imprimé bon marché, qui permettrait aux étudiants de l’école, mais aussi à tout le monde, de programmer n’importe quel truc en domotique et robotique sans avoir besoin de prendre des cours de codage.